« Le Totem du Loup » : Jean-Jacques Annaud présente son nouveau film à Beijing

Dans le cadre du Festival international du film de Beijing, une conférence de presse était organisée hier dans un hôtel de la ville, au cours de laquelle le réalisateur français Jean-Jacques Annaud, aujourd'hui âgé de 70 ans, a présenté avec passion la préparation de son dernier film, Le Totem du Loup, dans la province chinoise de Mongolie-Intérieure, ainsi que quelques anecdotes au sujet des loups. Pour donner plus de réalisme à son film, le réalisateur a par exemple choisi d'utiliser des vrais loups durant le tournage et non des reproductions réalisées en 3D par ordinateur. Selon lui, le loup de Mongolie est un animal sauvage très vigilant, c'est pourquoi il lui aura fallu trois ans pour élever les loups, dès leur naissance, avant de finalement pouvoir les faire jouer devant la caméra.
« En regardant cette photo assez trompeuse, vous pouvez croire que nous sommes très proches le loup et moi. Mais ce n'est pas le cas. Il s'agit du chef de la meute, le seul qui s'approche de l'être humain, mais j'étais néanmoins le seul de mon équipe qui s'approchait de lui », a t-il confié. Il a ensuite montré comment un loup s'y prenait pour attaquer sa proie, en s'agenouillant pour lui-même imiter les gestes de l'animal.
Selon Jean-Jacques Annaud, le tournage ne fut pas une partie de plaisir. Le mercure sur les prairies mongoles baissait en effet parfois jusqu'à -40 degrés en pleine journée.
Adapté d'un roman chinois du même nom, le film raconte l'histoire des relations entre les hommes et les loups sur les grandes prairies de la Mongolie-Intérieure. Le film sera très prochainement projeté dans les salles du pays, après une campagne de promotion.

Laissez un commentaire

Agenda