Cinq bouddhas chinois anciens en bois de retour plus de 70 ans après la guerre

Cinq sculptures de Bouddha en bois qui avaient été déplacées de leur lieu de repos en Chine au milieu du chaos de la Seconde Guerre mondiale sont revenues chez elles après qu'un collectionneur thaïlandais les ait restituées mercredi.
Selon Chen Quanzhou, responsable de l'Association de communication culturelle de la province du Hebei, les sculptures de la boddhisattva Guanyin figuraient dans la collection de Pisal Techaviphak, vice-président d'une association thaïlandaise de statues de Bouddha et de vestiges culturels.
Autrefois fois vénérées dans des temples chinois impériaux, les autorités chinoises les avaient expédiées vers le sud pendant la guerre dans les années 1940, a dit M. Chen. C'est le père de M. Techaviphak qui les a achetés.
Les sculptures montrent Guanyin dans différentes poses, à cheval sur un dragon, en prédication et portant un bébé. Elles ont été faites à différentes époques, allant de la dynastie Tang (618-907), à la dynastie Song (960-1276) et à la dynastie Qing (1644-1912).
« Elles ont été faites à partir d'un tronc entier de camphrier, les plus grandes d'entre elles faisant plus de deux mètres », a déclaré Huang Xingguo, un sculpteur. « Il est étonnant que ces grandes sculptures antiques soient si bien conservées ».
Puntil Jongjittrakoon, représentant de l'association thaïlandaise en Chine, a salué la multiplication des échanges non-gouvernementaux entre la Chine et la Thaïlande. « M. Techaviphak est bien conscient de l'importance de Guanyin pour le peuple chinois, il a donc décidé de les rendre à la Chine ».
Chen Quanzhou a déclaré à Xinhua qu'en Chine, les sculptures en bois fabriqués sous les dynasties Tang et Song sont assez rares.
Trois des sculptures ont été envoyées au Temple Jile, à Shijiazhuang, capitale de la province du Hebei, en Chine du nord.

Source: http://french.china.org.cn/culture/txt/201409/25/content_33614223.htm

Laissez un commentaire

Agenda