Liu Xiang annonce sa décision de prendre sa retraite

Le champion chinois de la course de haies Liu Xiang a annoncé sa retraite hier, mettant fin à une spectaculaire carrière de 19 ans qui l'a emmené au sommet du monde de l'athlétisme.

Dans une lettre adressée à ses fans sur son compte Weibo, il a écrit : « C'est une décision difficile, mais je n'ai pas d'autre choix. »

L'ancien champion du monde et olympique n'a jamais complètement récupéré d'une blessure qui l'a contraint à se retirer des Jeux olympiques de 2008 à Beijing et de quitter la piste en boitant aux Jeux de Londres quatre ans plus tard.

Les fans s'attendaient à un retour aux Championnats du monde d'athlétisme en août 2015 mais le coureur de 31 ans, originaire de Shanghai, a annoncé qu'il ne participerait pas aux championnats qui auront lieu au Nid d'oiseau.

« J'aime la piste, et je déteste mon pied », a écrit Liu. « Malgré toute ma douleur et ma réticence à partir, je n'ai pas d'autre choix. J'ai continué à m'entraîner ces deux dernières années, avec l'espoir de recommencer de zéro. Cependant, malgré toute ma passion, mon pied refuse constamment de me laisser courir, car il ne peut plus supporter la pression. »

« Liu est une icône et un chef de file de l'athlétisme chinois. Il a obtenu d'excellents résultats et a connu des moments difficiles. Nous comprenons sa décision et nous respectons son choix », a déclaré Du Zhaocai, vice-président de l'Association chinoise d'athlétisme.

« Dans les moments de gloire, je n'ai pas pris ma blessure au sérieux, j'ai travaillé à améliorer ma vitesse et j'ai aggravé le problème. Jusqu'au jour j'ai été forcé de me retirer des Jeux olympiques de Beijing en 2008. C'est un moment auquel je ne veux plus penser », a écrit Liu Xiang.

Il dit que la compréhension dont le public a fait preuve après son forfait à Beijing l'avait motivé à reprendre l'entraînement après une opération aux États-Unis.

Toutefois, sa blessure est revenue juste avant les Jeux de Londres en 2012.

« Je savais que je n'aurais pas beaucoup de chances de gagner lorsque j'ai ressenti à nouveau la douleur sur la piste, mais je voulais aussi gagner la victoire du retour pour moi-même, afin de ne pas laisser les autres me voir comme un déserteur. J'ai fait de mon mieux », a-t-il expliqué.

Il a remercié son équipe d'entraîneurs, ses amis et ses fans pour leur soutien.

« Je compte maintenant terminer mes études et faire quelque chose d'utile pour le développement de la jeunesse sportive en Chine, et pour contribuer à améliorer l'impact de l'athlétisme chinois sur la scène internationale », a-t-il annoncé.

Le champion, dont le surnom est « l'homme volant », a ajouté : « Le sport est mon rêve. Peu importe combien de difficultés j'ai rencontrées, je ne pourrai jamais arrêter le sport. Je garde avec moi l'expérience précieuse que j'ai gagnée au fil des ans pour m'envoler à nouveau ! »

Le Bureau des sports de Shanghai a dit qu'il comprenait et respectait la décision de Liu Xiang et l'a remercié pour sa contribution aux sports de la ville.

« Liu Xiang est le héros de Shanghai et un modèle pour la jeunesse », a déclaré le Bureau.

Liu Xiang a commencé la course de haies à 13 ans, et rejoint l'équipe nationale en 1999.

Il a remporté son premier titre mondial aux Universiades de 2001, la première médaille d'or de la Chine dans une épreuve de course à l'événement.

Liu Xiang est entré dans la légende quand il a remporté le 110m haies aux Jeux d'Athènes de 2004, égalant le record du monde du Britannique Colin Jackson de 12,91 secondes.

Il a battu le record du monde en 12,88 secondes lors d'un championnat organisé à Lausanne en 2006, et a remporté les championnats du monde d'Osaka en 2007 pour devenir le premier coureur de haies masculin détenteur des titres de champion olympique et de champion du monde, ainsi que du record du monde en même temps.

Source : http://french.china.org.cn/china/txt/2015-04/08/content_35267313.htm

Laissez un commentaire

Agenda