La circulation routière empire dans les villes chinoises

Les véhicules avancent au pas sur la section Beianhe de l'autoroute Beijing-Tibet le dernier jour de la fête de Qingming. [Photo de Wang Jing / China Daily]


Près d'un tiers des 50 villes les plus congestionnées du monde sont en Chine, affirme une étude de plus de 200 villes dans le monde entier. Beijing arrive en 19e position.

Taipei est la ville la plus congestionnée en Chine, au 13e rang.

Chongqing se classe 15e rang, et est ainsi la ville la plus congestionnée de la partie continentale de Chine, suivi par Tianjin (17e) et Beijing. Parmi les 50 villes les plus embouteillées du monde, 15 se trouvent en Chine.

Le rapport a été publié par TomTom, un leader mondial des produits de navigation et de cartographie, et dont le siège est à Amsterdam. Il a étudié 218 villes dans 36 pays et régions. Toutes les données, recueillies l'année dernière, proviennent des mesures GPS de la base de données de la circulation de la société.

Istanbul est selon l'étude la ville la plus congestionnée du monde. On y met en général 58 % de temps supplémentaire pour un trajet qu'en situation de circulation fluide.

Le niveau de congestion de Beijing était de 37 %, mais il passe à 74 % à l'heure de pointe du soir. Le niveau de Chongqing était de 38 %.

Le rapport indique que la congestion routière double presque aux heures de pointe du soir, le moment de la journée où l'on observe le plus d'embouteillages dans la plupart des villes.

La congestion routière est devenue un grave problème dans de nombreuses villes chinoises au cours des dernières années. Le phénomène s'est étendu des mégalopoles comme Beijing à de nombreuses villes de deuxième et troisième rang.

« Ces dernières années, l'augmentation du nombre de véhicules a dépassé de loin le développement des infrastructures de transport dans de nombreux endroits en Chine, causant un problème chronique d'embouteillages », a déclaré Chen Yanyan, professeure au Centre de recherches sur les transports relevant de l'Université de Technologie de Beijing.

Il y avait 126 millions de véhicules privés en Chine à la fin de l'année dernière, une augmentation de 15,5 % en glissement annuel, selon le Bureau national des statistiques.

Trente-cinq villes chinoises comptaient plus de 1 million de voitures fin 2014, et 10 comptaient plus de 2 millions de voitures, selon Beijing News.

Parmi les villes qui connaissent les pires embouteillages, certaines comme Beijing et Shanghai ont pris des mesures strictes ces dernières années pour décourager les gens d'acheter ou d'utiliser une voiture, en mettant en place par exemple un système de tirage au sort ou de vente aux enchères pour obtenir une plaque d'immatriculation.

Mme Chen a souligné que les grandes villes doivent développer des infrastructures de transports en commun pouvant gérer un flux important de passagers, comme des lignes de métro, afin de soulager le fardeau routier.

« Beaucoup de villes des pays développés, comme Tokyo, ont rencontré des problèmes similaires dans les années 1960 et 1970 », a-t-elle rappelé. « Ces villes ont développé des systèmes de transports publics, et maintenant la plupart des gens les préfèrent aux voitures pour leurs déplacements. »

« La construction du métro progresse rapidement dans de nombreuses villes de Chine, mais il faut du temps pour que de nouvelles lignes soient créées et mises en service », a-t-elle observé.

Les autorités devraient également rendre l'utilisation des voitures plus coûteuse, en mettant en place une taxe de congestion et un impôt sur la pollution, a-t-elle ajouté.

Liu Fuli, analyste indépendant de la congestion routière, a jugé qu'une mauvaise planification urbaine, y compris au niveau des routes, est une cause majeure de la congestion observée à Beijing.

« Les autorités devraient essayer de mettre à niveau certaines routes mal construites, qui bloquent la circulation. Une dose d'innovation est nécessaire dans le tracé des routes des zones nouvellement développées, et les routes existantes ont besoin d'être revues », a-t-il déclaré.

Source : http://french.china.org.cn/china/txt/2015-04/07/content_35258748.htm

Laissez un commentaire

Agenda